Un forum sur le Mouv', le Rock et un tas d'autres choses.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesTchat du mouv !Connexion

Partagez | 
 

 La passion Lippi, le rêve Botticelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigourney Manaudou
Animateur


Féminin
Nombre de messages : 2690
Age : 27
Ville : Paris
Emploi : Conférencière spécialisée en croûtes médiévales toscanes
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: La passion Lippi, le rêve Botticelli   Lun 25 Aoû 2008 - 23:02

L'histoire de l'art digeste et accessible, ça existe (oui, l'accro a encore frappé).Je regrette de ne pouvoir vous présenter mes lectures estivales à temps, mais que voulez-vous j'ai testé en direct la "lecture de plage".
Car c'est bien de cela qu'il s'agit ; Sophie Chauveau ressucite trois des plus grands peintres de la Renaissance italienne : Lippi, Boticelli et Vinci -je n'ai pas encore testé ce dernier épisode.


Donc pour moi la saga de l'été s'est déroulée à Florence, aux quinzième et seizième siècles.
Servie par une documentation poussée, elle nous fait réellement revivre l'émergence de trois grands artistes, qui ont fait passer le peintre du statut d'artisan à celui d'artiste.
D'abord Lippi, le moine voyou, puis Boticelli, son génial élève mélancolique, et enfin le brillantissime Vinci sont narrés au cours de trois romans : leurs vies ainsi que la naissance de leurs incontournables oeuvres sont éclairées, le tout au milieu de Florence qui bouillonne d'activité sous la houlette des Médicis.
Du roman de plage quand même. Car cela se lit sans difficulté malgré la "longueur" -autour de 500p chacun- les aventures des trois immenses artistes nous captivant tout au long du récit.
Du roman de plage aussi parce que si le concept est novateur -nous plonger totalement six siècles en arrière pour revivre les plus belles heures de l'art italien sous la forme du roman- le style, lui accuse des lourdeurs : phrases toutes faites et autres lieux communs, dialogues qui sentent un peu trop le vingt-et-unième siècle et quelques passages un peu brouillons et répétitifs même si très éclairants sur les personnalités des protagonistes.


La part de l'invention dans ces récits ? Sans doute Sophie Chauveau fait-elle un peu trop parler ses personnages de son propre chef. Néanmoins les biographies en appendice de chaque livre laissent supposer une vraie maîtrise du sujet.
Et ne pas oublier : quels auteurs jusque-là nous ont-ils déjà proposé de dévoiler les motivations, les angoisses, les plus grands moments comme la vie quotidienne des artistes qui ont révolutionné la peinture, le tout en des termes compréhensibles par tous ?
Combien ont relaté la création des plus belles oeuvres de la peinture, des fresques de Lippi à la Joconde en passant par La naissance de Vénus ?
Si on s'impatiente parfois, découvrir l'identité des modèles du Printemps de Botticelli comme la confrérie des génies autour de Lippi -Masaccio, Donatello et Fra Angelico, pour ne citer qu'eux- en vaut largement la chandelle.
Incroyable, la richesse de l'interprétation de chacune des toiles (ou fresques) : on y découvre les amitiés, les amours, les craintes de chaque grand maître florentin.
Donc, de la "bonne vulgarisation"

_________________
Go on : Le Point C => blog culturel auquel je participe.


Spoiler:
 


[quote="Entropie"]d'ailleurs y a que Camille mais elle compte comme plein vu qu'elle est terrible[/quote]
Il paraît que je suis devenue quelqu'un, ce qui veut dire qu'avant, je n'étais personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cam3501.skyblog.com
 
La passion Lippi, le rêve Botticelli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travailler de notre passion ?
» Ma passion: Mozart L'Opéra Rock
» la passion de COCO a l'approche de NOEL
» Ma passion pour le Graphisme
» Ma passion : les dominos !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Emouvu(e)s, le forum à l'esprit rock. :: Littérature-
Sauter vers: