Un forum sur le Mouv', le Rock et un tas d'autres choses.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesTchat du mouv !Connexion

Partagez | 
 

 Jonathan Coe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LaTortue



Masculin
Nombre de messages : 275
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Jonathan Coe   Sam 24 Nov 2007 - 20:20

Aller un sujet qui ne va pas être lu , mais c'est pas grave, les parties culturelles des forums sont toujours les plus oubliées, alors si en plus on parle d'un auteur qui n'a pas écrit Harry Potter, je crains le désert dans les réponses.
Mais le mince espoir de convaincre quelques uns de lire un vrai livre me suffit.

Donc Jonathan Coe ,auteur anglais né en 1961, récompensé pour La Maison du sommeil ( Prix médicis 2003 meilleur auteur étranger, pas de la merde donc) Et pour Testament a l'anglaise ( mais je ne me souviens plus du prix obtenu ^^ )

Ces deux là étant disons un peu plus dur a lire ( mais c'est relatif, sa reste très accessible) que le reste de son oeuvre, je vous conseille de commencer par le dyptique Bienvenue au Club puis le Cercle Fermé.
A lire dans l'ordre evidemment sous peine de vous gacher une grosse partie du plaisir.

Bienvenue au club :

L'Angleterre des années soixante dix, les babas cool, les syndicats, les changements de mode musical tous les deux jours, l'approche affolante de Thatcher ...

Au milieu de sa, on suit une bande de potes du lycées, qui o juste ciel évite les clichés du style "le gros marrant , le beaugosse, l'intelligent" ; ce sont des jeunes "réalistes" ,comme vous et moi, que l'ont voit évolué dans ce monde qu'il ne comprenne pas, perdu autour de toutes ces énigmes : la politique, le sexe, la mort, la musique ...

Alors il y a Benjamin, de loin mon personnage préféré, totalement incompris du reste du monde et même de lui même, amoureux fou d'une fille qui ne lui a jamais parlé, musicien eclairé n'achevant jamais ses oeuvres, fine plume tentant d'écrire le bouquin qui va montrer au monde son talent et faire venir Cicely dans ses bras.
Doug, socialiste jusqu'au bout des ongles, critiquant tout ce qui peut s'approcher de l'autorité. Philip, amateur de musique progressive ( il ne peut se passer de Yes ) est sans doute le moins charismatique.
Je vous laisse le soin de découvrir Harding et Paul, tellement géniaux. Tous réunis a écrire le journal du lycée .
Mais ce n'est pas qu'un roman de gamins, on découvre véritablement l'angleterre ouvrière des 70's, les luttes syndicales a Birmingham, l'approche du conservatisme, l'évolution des modes de pensée, la résignation de certains etc...
Drole, intéressant, attachant, extrèmement bien écrit,très documenté, avec une vraie ambiance.



Le Cercle fermé

La suite, 20 ans après.
On les retrouve profondement changé pour certains ( Harding ... ) , d'autres enfoui dans un passé définitivement meilleur. Toujours le même ton, les références politiques, éco, et sociales, l'écriture élégante et variée, avec en plus une critique acerbe de certaines parties de la population ( deja presente dans Testament a l'anglaise) .
Les mystères du premier se résolvent en partie. Et on sort très très nostalgique de cette lecture, on voudrait continuer a revivre avec eux
cette petite histoire de l'Angleterre.


ps : pour ceux qui auront lu et aimé, La Maison du Sommeil est un chef d'oeuvre absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
3617anu



Féminin
Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Jonathan Coe   Sam 24 Nov 2007 - 23:31

Ba ça à l'air pas mal du tout! Tu as au moins convaincu une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigourney Manaudou
Animateur


Féminin
Nombre de messages : 2690
Age : 27
Ville : Paris
Emploi : Conférencière spécialisée en croûtes médiévales toscanes
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Jonathan Coe   Sam 9 Fév 2008 - 23:57

LaTortue, je t'aime même si je voulais ouvrir ce topic la première !
Je ne suis donc pas la seule à l'avoir lu !

Mon préféré reste je crois Testament à l'anglaise, trop jouissif, surtout les cent dernières pages.

Et j'aime ses personnages, même si certains sont récurrents : le looser timide (Michael et Benjamin, plus le héros de La Femme au parapluie), le politique ou banquier véreux et séducteur: Paul, Henry et Mark, la femme séduisante un peu déprimée : Claire, Phoebe et Sarah...
J'avoue que Harding et ses lettres énooormissimes m'ont marquée...

En bref, si je trouve que le style reste assez *simple*, enfin ce n'est pas ce dans quoi il tape, l'oeuvre de Coe reste un bon tableau de l'Angleterre.

_________________
Go on : Le Point C => blog culturel auquel je participe.


Spoiler:
 


[quote="Entropie"]d'ailleurs y a que Camille mais elle compte comme plein vu qu'elle est terrible[/quote]
Il paraît que je suis devenue quelqu'un, ce qui veut dire qu'avant, je n'étais personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cam3501.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan Coe   Aujourd'hui à 17:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Coe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOUVEL APPEL À TÉMOINS 7 ANS APRÈS LE MEURTRE DE JONATHAN (Jonathan Coulom)
» Jonathan de Saint Brévin les Pins
» Nom de la région au Mexique
» Les Drakkars en finale.
» il tue son père ivre pour protéger sa mère, 7 ans de prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Emouvu(e)s, le forum à l'esprit rock. :: Littérature-
Sauter vers: