Un forum sur le Mouv', le Rock et un tas d'autres choses.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesTchat du mouv !Connexion

Partagez | 
 

 Flaubert (tue samayre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilwarin
Ancien modérateur


Féminin
Nombre de messages : 5625
Age : 24
Ville : Ailleurs
Emploi : Martyre sanctifiée
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Flaubert (tue samayre)   Sam 19 Jan 2008 - 18:21

Biographie :
Spoiler:
 
Flaubert donc, considéré par Maupassant comme un maître, Flaubert l'hyper-romantique dans sa jeunesse.
Et Madame Bovary, le tombeau du romantisme, sa présentation de la chose en la personne d'Emma, et sa destruction tout au long du livre. Madame Bovary, succès, procès, cynisme, foutage de gueule, critique virulente... style.
Parce que Flaubert, peut-être à cause de sa méthode de travail (à savoir être capable de passer des jours et des jours sur trois phrases, pour les daire sonner exactement comme il le voulait, et tester tous ses écrits au "gueuloir", c'est à dire à les crier à pleine voix au fond de son jardin), ne donne pas dans l'inutile, dans le "en trop", ou dans l'à peu près. C'est toujours juste, précis, presque "épuré". Stylé.

Et Flaubert, critique littéraire. Flaubert alias je suis une girouette et je renie ce que j'ai aimé, j'y vais fort et peut-être avec un peu d'injustice parfois mais... jouissif Very Happy

Sur Hugo et Lamartine, en juin 1837, lorsqu'il était encore romantique :
Spoiler:
 
(mon dieu c'est beau de dire ça d'un auteur)

Sur Hugo, en juillet 1862, romantisme enterré, réalisme fever :
Spoiler:
 
(bon, c'est plus le romantisme dans son ensemble qu'il critique, avec ce qu'il dit là)

Sur Lamartine, avril 1852 :
Spoiler:
 
Idem, avril 1853 :
Spoiler:
 
Et idem avril 1953, mais 14 jours après :
Spoiler:
 
Et sur Stendhal, novembre 1852 :
Spoiler:
 

Bon, pour ce qui est de Lamartine, ce qu'il y a c'est que FLaubert est surtout anti-romantique, alors ça peut pas le faire.

Flaubert roxx Very Happy

Avez vous lu du Flaubert ? Qu'en pensez vous ? Que pensez vous de ses critiques littéraires ? De ses méthodes de travail ? Avez vous étudié Madame Bovary en classe ? Qu'avez vous penser de ce livre après l'avoir étudié, si oui ?
Si vous avez des citations, des extraits de lettres ou des critiques de lui qui vous ont marquées, n'hésitez pas à les faire partager ici.


Dernière édition par le Dim 20 Jan 2008 - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaTortue



Masculin
Nombre de messages : 275
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Sam 19 Jan 2008 - 19:32

Si tu aimpes Flaubert, c'est Education Sentimentale qu'il faut lire. Très peu apprécié à l'époque, mais c'est une référence incontestable de nos jours. Roman d'apprentissage par exellence, ou l'aprentissage de la vie, des femmes, de la politique, de la betise humaine survient pour Frederic dans un même mouvement. La période de l'histoire est en plus passionante ( 1840 - 1850 ). Par contre il faut prendre une édition soignée et bien expliquée tant les références historiques sont nombreuses et précises, et majoritairement incompréhensibles pour nous, sauf si vous connaissez votre 19eme sur le bout des ongles bien sur.

Je crois aussi me souvenir que c'est un sacré pavé ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin
Ancien modérateur


Féminin
Nombre de messages : 5625
Age : 24
Ville : Ailleurs
Emploi : Martyre sanctifiée
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Sam 19 Jan 2008 - 19:49

Oh Very Happy je suis un peu surchargée niveau lecture en ce moment, mais je ne manquerai pas de faire de la place à ce livre, alors.
C'est vrai que je n'ai lu que Madame Bovary (ce sont ses critiques qui m'ont décidée à faire le topic, parce que sinon, je ne le connais pas plus que beaucoup de gens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorro



Féminin
Nombre de messages : 336
Age : 23
Ville : Stras.
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Sam 19 Jan 2008 - 21:02

Il paraît en effet que l'Education Sentimentale est très bien et à lire de nos jours.
Pour Madame Bovary, les avis de mon entourage sont partagés mais je me décide à le lire pour m'en rendre compte par moi-même.
Merci pour ce topic n_n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pete Foxxgloves



Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 15
Ville : Chicago
Emploi : Marchand d'canons
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 20 Jan 2008 - 12:29

L'Education Sentimentale j'en ai lu quatre cent pages, c'était plutot cool, mais je l'ai perdu (--') avant de pouvoir le finir.

Mme Bovary je suis en train de le lire, et ça tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
groumfy



Féminin
Nombre de messages : 1045
Age : 25
Ville : val de marne
Emploi : tartineuse de marges de cahiers à temps partiel
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Sam 26 Jan 2008 - 23:40

Bande d'hypocrites , en fait c'est super chiant des la premiere page , avouez ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narciss



Féminin
Nombre de messages : 641
Age : 25
Ville : st quentin en yvelines
Emploi : TermSsvt tu peux pas test
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Sam 26 Jan 2008 - 23:46

moi aussi je lis Mme Bovary la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma



Masculin
Nombre de messages : 286
Age : 107
Ville : Sur ma Lune Angelica
Emploi : Futur président des petits morceaux de Sucres
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 27 Jan 2008 - 0:11

Mouais, jolie recherche, que personnellement je trouve pas super utile mais bon .. Sinon oui de Flaubert, L'Education sentimentale est vraiment pas mal (dans le même genre, en roman d'apprentissage il y a le Lys dans la Vallée de Balzac aussi) Mme Arnoux est .. à croquer^^. Parfaite dans son rôle d'épouse prude qui se laisse aller doucement.
Pour Emma Bovary, c'est autre chose. Déjà j'ai lu qu'une partie du boukin mais c'est un personnage super fascinant la petite Emma, plongée à 100% dans ses lectures, elle se détruit peu à peu. Pas facile pour l'auteur de désagreger ses persos, d'ailleurs il souffrait physiquement et moralement beaucoup de ses propres écrits (cf. correspondances flaubert)

Pour les critiques, je me fie pas trop, ils se tapaient tous dessus puis le lendemain, c'étaient des génies donc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Boy



Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 24
Ville : Lyon
Emploi : Batteur clodo.
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 27 Jan 2008 - 18:48

groumfy a écrit:
Bande d'hypocrites , en fait c'est super chiant des la premiere page , avouez ^^

Jsuis d'accord...
Le truc avec Flaubert...c'est qu'il est ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilwarin
Ancien modérateur


Féminin
Nombre de messages : 5625
Age : 24
Ville : Ailleurs
Emploi : Martyre sanctifiée
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 27 Jan 2008 - 19:28

Citation :
Mouais, jolie recherche, que personnellement je trouve pas super utile mais bon ..

De quoi tu parles ?

Non, ce n'est pas chiant. Je suis sûre que vous êtes le genre de personnes à ne pas aimer Chateaubriand et les gros pavés classiques sans actions ni histoire extraordinaire, et à préférer les livres où il se passe toujours quelque chose, d'actions ou de fantasy.
Mais il y a là quelque chose que vous ne cernez peut-être pas, mais qui rend bien plus important et jouissif n'importe quel Dostoïevski ou Flaubert que n'importe quel Bottero ou Paolini, c'est la beauté de l'écriture, pas ce qui est raconté, mais la façon dont c'est raconté.

Puis, si on branche son cerveau mode réflexion poussée, Madame Bovary c'est loin d'être chiant. Ca apprend pleins de trucs, ça pousse à réfléchir, et je dirai même que dans une certaine mesures c'est marrant. Il y a dedans certaines phrases ou passages qui sont juste excellent (la lettre de Rodolphe).

Bon, je pense aussi qu'on se met à réfléchir sur ce livre lorsqu'on voit en classe le romantisme et le réalisme, et ce pourquoi Madame Bovary fut fait, etc.

Mais chiant... ! J'imagine qu'il a beaucoup de livres que vous considérez comme chiant et dont je prendrai volontiers la défense, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
groumfy



Féminin
Nombre de messages : 1045
Age : 25
Ville : val de marne
Emploi : tartineuse de marges de cahiers à temps partiel
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 27 Jan 2008 - 20:53

t'inquiete Wil' j'rigolais.
mais bon faut avouer qu'c'est pas du oui-oui faut s'mettre dans l'état d'esprit avant de lire un truc pareil.
Ct'à dire, pas etre en mode dépressif, ni en mode j'ai rien à faire alors je prends ce bouquin pour passer le temps, c'est ce qui m'eet arrivé ya environ 5 ans , je passais une semaine en enfer chez ma gran-mere perdu dans la campagne à m'ennuyer à mourrie et yavais ce bouquin, j'ai pas tenu un chapitre , en meme temps j'etais petite et je comprenais rien au contexte et en plus je me faisais chier à mourrir.
Sinon faudrais que je m'y remette 1 d'ces 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma



Masculin
Nombre de messages : 286
Age : 107
Ville : Sur ma Lune Angelica
Emploi : Futur président des petits morceaux de Sucres
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 27 Jan 2008 - 22:43

Wilwarin a écrit:
Citation :
Mouais, jolie recherche, que personnellement je trouve pas super utile mais bon ..

De quoi tu parles ?


Tout les spoils remplis de critiques de Flaubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Electre



Féminin
Nombre de messages : 405
Age : 26
Ville : Paris
Emploi : Café :p
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   Dim 2 Mar 2008 - 2:03

(Je fais remonter le post mais... pouf pouf).

Flaubert. Une grande histoire d'amour qui a commencé en 4ème avec Le lys dans la vallée (il faudrait d'ailleurs que je le relise, j'ai pas du tout saisir - même si on ne peut jamais tout saisir). En seconde, découverte de Madame Bovary et là... j'ai complètement pété les plombs : j'étais énvoûtée par son style, ses phrases tant travaillées, l'histoire (la lettre à Rodolphe, moment mythique du bouquin quand même). Je me suis donc sentie obligée de lire L'Education Sentimentale. Dès la première page, on entre dedans avec la description de Mme Arnoux : j'avais l'impression de la voir comme Frédéric la voyait tellement elle était bien décrite.
Bon, j'avoue qu'aujourd'hui ce passage me gonfle : on le présente au bac de français et ça fait exactement 52h que la prof nous en parle et qu'elle le fait de façon assez barbare.

Ceci est le post d'une inconditionnelle de Flaubert, veuillez pardonner mon admiration exacerbée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flaubert (tue samayre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flaubert (tue samayre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flaubert.
» Rouen : réinventer la ville
» Maternité du HAVRE
» Le Havre - Rue Saint Thibault > Rue Gustave Flaubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Emouvu(e)s, le forum à l'esprit rock. :: Littérature-
Sauter vers: